Château ESCOT

2017 Médoc

VIGNOBLE

14 hectares sur un sol d’argile sur calcaire et sable. Le terroir est froid, ce qui engendre une maturité des grappes lente et produit ainsi un raisin très aromatique.

 

En 2017, la douceur des mois de février et mars a conduit à une reprise de végétation précoce. Les faibles précipitations et l’ensoleillement du début du printemps ont favorisé une croissance rapide de la vigne, aggravant les dégâts occasionnés par les quatre nuits de gel de la fin du mois. Le climat particulièrement chaud du mois de mai permet une floraison précoce, rapide et homogène dans les vignobles épargnés par le gel. Fin juin, des épisodes orageux retardent l’installation progressive de la contrainte hydrique, malgré́ un été́ exceptionnellement sec, sans chaleur excessive avant la dernière semaine d’août. Les conditions climatiques se dégradent au début du mois de septembre, faisant craindre pour les cépages rouges un développement massif de la pourriture grise. Un retour providentiel à des conditions anticycloniques permettra aux merlots cultivés sur les terroirs les plus tardifs ainsi qu’aux cabernets d’achever leur maturation sous un climat favorable.

Escot 2017, en effet, se construit au fil des mois dans la lignée du 2016 et comme lui, a triomphé des conditions climatiques rudes. Le gel, vous le savez, a pour la deuxième année consécutive frappé nos vignes en 2017, nous laissant craindre une perte irrémédiable. S’il y eut un déficit de rendement, la qualité́, elle, n’a pas pâti de cet épisode sévère.

ENCEPAGEMENT

48% Cabernet Sauvignon
50 % Merlot
2% Petit Verdot

Densité de plantation : entre 6 600 et 10 000 pieds à l’hectare
Le vignoble est très qualitatif car la vigne est établie en moyenne depuis 35 ans.

Production

Environ 40 000 bouteilles.

Vinification

Les vendanges se sont déroulées du 21 Septembre au 8 octobre. Les vendanges manuelles et mécaniques sont triées et égrappées. Après une extraction pré-fermentaire à froid pour augmenter le potentiel aromatique, la vinification est traditionnelle. La température est régulée pour ne pas durcir les tannins que nous voulons souples.

ELEVAGE

24 mois d’élevage entre cuves et barriques.

DEGUSTATION

Le millésime 2017 sortira donc victorieux de cette année difficile : sa couleur si subtile, son bouquet concentré, son expression délicate lui permettent de se hisser à la hauteur de ses prédécesseurs.

CONSEILS DE DEGUSTATION

Viande : volaille ou gibier à plume, agneau, bœuf grillé, ragoûts, rôtis de veau ou de porc
Accompagnement : pommes de terre au gros sel, à la crème et l’oignon, cèpes, pâtes, légumes.
Fromage : parmesan, brebis.
Dessert : desserts de fruits rouges, gâteau au chocolat

DISTINCTIONS

  • 91 James Suckling
  • Médaille d’Or-Concours Mâcon
  • Médaille d’Argent-Vinalies Internationales